2019 Tour des lacs Européens

Tour des lacs 2019

Le titre s’est voulu un peu ambitieux et l’idée un peu folle !  Mais qu’importe, nous aimons partager nos utopies, alors pourquoi pas celle-ci !

Après quelques échanges entre nous (Jean Claude, Michel, Eugenio et moi-même) nous envisageons de réaliser une boucle centrée sur Vierzon, tout en reliant les lacs, les étangs du sud et du centre avec
le lac de Constance et le lac de Come.
Sur le cheminement sud en partant de Fayence je peux assurer l’organisation de la logistique jusqu’à Rocamadour. Jean Claude prend le relai jusqu’à Vierzon.
Grâce à Eugenio, nous aurons une escale possible à Calcinate del Pesce et à Envie.

Fayence, le 3 septembre 2019

Les pilotes du CFI échelonnent leurs arrivées dès la fin de matinée, ce qui permet de trouver à chacun un lit, un repas et le plein de carburant. Mike en profite pour changer sa courroie d’alternateur.

Fayence le 4 septembre

Les augures météo nous sont favorables. Le petit déjeuner avalé, nous échangeons les informations nécessaires pour effectuer sans difficultés le vol prévu passant par Vinon, Saint-Rémy, Tarascon,
Arles, Aigues Mortes et Candillargues.
Nous quittons le Lac de Saint-Cassien pour croiser celui de Sainte-Croix, puis les étangs nord de la Camargue. A Aigues mortes les remparts se trouvent toujours assaillis par les couleurs des marais. La tour de Constance cache son passé oublié. Candillargues, le 4 septembre Les groupes se posent avec des espacements suffisants pour permettre le rangement de nos 15 machines. Nous retrouvons Rémy et Marylène. L’équipe PILOTEC nous permet d’effectuer un ravitaillement en carburant et d’avaler
un sandwich et une pâtisserie.
Ensuite suivra un briefing rapide et complet sur les routes à choisir ainsi que sur les consignes à l’atterrissage à Lacave.
Le groupe de Michel Leblanc choisit le cheminement nord à l’extérieur de la CTR; Eugenio et moi-même nous optons pour le cheminement côtier jusqu’à Sète. Entre l’ancien terrain de Pézenas et
Bédarieux nous rencontrons quelques ressauts qui nous permettent de prendre de l’altitude sans être trop pénalisé par le vent de face.
Sur cette étape les « rapides » prennent de l’avance. Travers Figeac on constate une baisse significative du vent de face.
Rémy arrive le premier et me confirme que les conditions sont conformes à la prévision. Donc atterrissage en 13 avec 10 km/h de vent arrière. Je dois dire que malgré ma confiance dans les prévisions, dans l’expérience de chacun, je suis très attentif. Sylvain me confirme que tous les arrivants sont déjà au parking.

La configuration de la piste n’a surpris personne, le vent arrière n’a tendu aucun piège au pilote distrait.
Dédé Lestrade nous accueille chaleureusement; les minibus sont là. Jean Claude et Marie Claire nous
rejoignent en fin d’après-midi.

un ravitaillement par 4x4
un ravitaillement par 4×4

Aérodrome de Lacave, le 5 septembre

– Entre Causses et Vallée.

Dominique ne pourra quitter Castelnaudary, que lorsque la météo sera plus clémente.
Pendant que Sylvain et Jean Louis assurent le ravitaillement en carburant avec le 4×4 bruyant sans pot catalytique, nous visitons quelques villages environnants. L’après-midi va s’organiser entre la visite du gouffre de Padirac et de Rocamadour.
Dans le canton il n’est pas très courant de voir passer un vol de motoplaneurs : certains enfants dans les cours d’école croiront avoir vu des drones, alors que nous étions l’arrière garde de cette migration.

Evaux, le 6 septembre

Au départ de Lacave, sous un ciel limpide rempli de cumulus de beau temps, la vallée de la Dordogne et les lacs du Limousin nous offrent un spectacle sensationnel. Avec Eugenio nous formons le dernier groupe, qui arrive sur le terrain d’Evaux où Régis nous réserve un accueil des plus chaleureux, avec un repas creusois des plus revigorant.
Nos tapis volants vont survoler Chambon; à l’est on devine Budelière et la maison de Marie Claire et Jean Claude. Chacun peut rêver dans le calme environnant.

Vierzon, 6 septembre

La fréquence de Vierzon est bien silencieuse, mais se remplit très rapidement de messages d’arrivée pour ceux qui viennent du sud, du nord ou de l’est. Le taxiway et le parking vont être envahis par ces migrants bois et toiles aux moteurs discrets.
Notre escale à Vierzon sera des plus mémorables, notamment avec le tour de magie de Mike.
L’observation de la situation météo à l’est n’est pas très favorable à la poursuite de notre périple sur le trajet prévu via Konstanz et Come. D’un commun accord nous décidons de limiter notre tour à cette première partie et de garder la partie alpine pour d’autres aventures.

Retour, 8 septembre

Franck sera le premier à quitter Vierzon, suivi de Patrick et de Jean Louis ; Michel fera une escale météo à Chalons.
La fréquence de Vierzon vibre de nos messages de départ ; chacun retourne à son nid.

Pour le retour Jean Marc et Mike sont venus compléter notre groupe franco-italien.
Avec un plafond qui se stabilise à 2500 pieds et un relief qui monte à 4250 pieds, des taches de soleil fantômes, nous prenons un cap sud jusqu’à Thiers, où le passage vers St Etienne devient royal. Auban, Eugénio, Fausto, Giovanni, Claudio et Mike vont continuer sur Envie.

Je poursuis ma discussion avec le membre du Club, qui s’est déplacé pour nous permettre de  ravitailler. Le départ se fera facilement; accrochage bas sur les collines de Vinsobres puis au Sud-ouest du relais de Nyons le « thermodynamique » m’amène rapidement à 6500 pieds puis 8000 pieds dans un laminaire parfait. HJ file vers Fayence à 210 km/h au GPS. Posé à Fayence, chacun m’informe de son arrivée à destination.

Si je vous disais que j’ai trouvé énormément de plaisir à voler et à partager avec vous ces moments inoubliables, me croirez-vous ? A bientôt pour la suite …

Michel Malignon

Novembre 2019

Tous nos remerciement à

  • Pierre ROMAN (PILOTEC) à Candillargues pour notre ravitaillement
  • Thierry ALLANOT (LECLERC Souillac) pour une mise à disposition de véhicules.
  • André et Sébastien LESTRADE pour nous avoir accepté sur leur belle plateforme.
  • Régis LAJOUANINE pour son accueil chaleureux sur son terrain d’Evaux.
  • L’équipe des Ailes Vierzonnaises et à Mustapha pour l’organisation du rassemblement.
  • A tous les contrôleurs de CTR et SIV qui ont toujours été disponibles et professionnels.
Print Friendly, PDF & Email

Leave a Comment