2016 – Tour d’Irlande du CFI

C’est à 21h00 le samedi 23 juillet 2016 que nous arrivons à Abbeville. Presque tous les motoplaneurs RF étaient déjà là, prêts pour un grand tour d’Irlande et nous voyons notre leader qui ne nous quittera pas pendant cette semaine, le G-AZRM de notre ami Mike qui était venu nous rejoindre pour commencer ce voyage.
Nous attendions Michel et Béatrice et Michel, mais bloqués par un plafond très bas dans la vallée de Grenoble nous n’aurons pas le plaisir de les voir arriver pour faire le voyage avec nous.
Les motoplaneurs RF ont la réputation de voler avec une très grande sobriété et les pilotes du CFI ont aussi cette habitude de dormir à moindre coût sous ces traditionnelles petites tentes déjà installées à côté des grandes ailes, certains se sont même installés sous l’aile, abrités par une simple bâche tendue.

Tour d'Irlande 2016, Amiens
Tour d'Irlande 2016, Amiens

Le dimanche 24 juillet 2016

Le dimanche matin, à peine le soleil levé, certains sèchent déjà les ailes et les verrières et dans la matinée on entend Mike: « Briefing ! » . Toute la patrouille est déjà prête attentive autour de lui. Les formalités douanières, General Aviation Report et de Plan de Vol ont déjà été pris en charge par Mike précédemment.

Tour d'Irlande 2016, Briefing Abbeville
Tour d'Irlande 2016, Briefing, briefing matinal du dimanche 27 juillet à Abbeville

Mike nous montre du doigt le ciel, la MTO n’est pas exceptionnelle, mais après de nombreuses réflexions et analyses, armé de sa tablette et de son PC, il décide de nous faire passer la Manche on top en passant par la baie de la somme puis direct East-bourne sans passer par Calais et objectif: Popham au nord de Southampton .
Il nous affecte un numéro pour chacun dans la patrouille de 12 machines et il nous donne les consignes importantes de vol en patrouille, de changement de fréquence, de préparation pour l’atterrissage et on entendra souvent , « Roméo Mike lead change the frequency … Go » puis « Roméo Mike Checking ! »… Et chacun répond « RM2, 3, 4 … ».

Aussitôt tout le monde dans les machines et l’harmonie des moteurs WW commence. On entend « Roméo Mike Taking off runway 20 » et c’est parti tout le groupe s’envole pour l’Angleterre, c’est le Tetras de Patrick et Marie-Hélène qui fermera la patrouille. Après un survol magnifique de la baie de la Somme parsemée de quelques stratus nous traversons la manche sur une couche soudée de stratus .

Et très vite on distingue sous les ailes, la cote anglaise, Eastbourne juste sous nos ailes que l’on dis-tingue dans une trouée. Les ana-lyses MTO de Mike sont exactes. Jusqu’à Popham nous sommes en vue du sol, Brighton sur notre gauche.

Chacun trouve sa place dans la patrouille et après un survol de la campagne dans le sud de l’Angleterre Mike passe le message: « Roméo Mike Formation » et toute la patrouille se range en file indienne en con-figuration préparation d’approche de Popham. Première piste en herbe, messages radio très concis, la patrouille se pose, certains à l’arrière obligés à faire des grans S pour maintenir la distance avec le précédent. Chacun trouve une place de parking.

Tour d'Irlande 2016, baie de Somme
Tour d'Irlande 2016, baie de Somme
Tour d'Irlande 2016, Survole du Chanel
Tour d'Irlande 2016, Survole de la Manche
Tour d'Irlande 2016, la côte anglaise
Tour d'Irlande 2016, la côte anglaise
2016, Arrivée à Popham
2016, Arrivée à Popham

Popham héberge le « Spitfire Flying Club » qui compte environ 400 membres, de nombreuses ma-nifestations multi disciplines sont organisées chaque week-end sur cette plateforme . On perçoit une ambiance calme de passionnés d’aéronautique, en pleine campagne, loin de toutes ces contraintes administratives des grands aéroports complètement hermétiques à toute personne extérieure. Tout comme à Abbeville, ici nous ne verrons pas les douanes venir à nous. Après un dîner en ville, nous passerons la nuit ici sous la tente à côté de l’avion avec une faible pluie. La circulation sur l’autoroute qui jouxte l’aérodrome était un peu bruyante.

Bristol, le grand pont suspendu Severn bridge
Tour 2016 : Bristol, le grand pont suspendu "Severn bridge"

Après une attente que les nuages s’élèvent un peu, briefing habituel et départ pour le Pays de Galles : Haverfordwest.
Cette navigation nous a obligés à jongler parfois avec les nuages la patrouille a dû redescendre et s’engouffrer dans les quelques trouées pour se retrouver en groupe à vue du sol .
Nous passons Bristol, le très grand pont suspendu Severn bridge avec ces drôles d’oiseaux blancs migrateurs en formation au des-sus, Le second Servern bridge. De l’autre côté de la rive le grand port de Newport et Cardiff sur notre gauche. L’activité portuaire est très importante.

Passage verticale Margam Castle un très grand château construit en 10 ans de 1830 à 1840 pour Christopher Rice Mansel Talbot . Il développa une acié-rie à Margam à l’est de la baie de Swan-sea et donna le nom au Port Talbot.

2016 : Margam Castle
2016 : Margam Castle
l’une des 2 dernières aciéries du Pays de Galles.
l’une des 2 dernières aciéries du Pays de Galles.

Nous survolons cette vaste zone industrielle en bordure de mer. Nous découvrons l’une des 2 dernières aciéries du Pays de Galles. C’est une zone industrielle énorme ou nous retenons notre souffle en traversant les fumées qui s’y dégagent.

Arrivée à Haverfordwest
Arrivée à Haverfordwest

Arrivée à Haverfordwest
Paolo, Luigi et Eugénio sont déjà revêtus de leur costume de traversée maritime peut-être sont-ils un peu pressés d’arriver en Irlande…

Briefing à Haverfordwest
Briefing à Haverfordwest

mais on ne part pas sans le briefing habituel de notre leader. Après une averse pendant les pleins des avions, la MTO s’est bien améliorée et en Irlande les conditions de vol en VFR sont bonnes il faut donc profiter de ce créneau pour atteindre la destination finale la ferme de Ballyboy au Nord-Ouest de Dublin.

Cote ouest du Pays de Galles
Cote ouest du Pays de Galles

La cote extrême ouest du Pays de Galles est très dé-coupée, modelée par les tempêtes certainement très fréquentes dans cette région et c’est la grande tra-versée vers l’Irlande. Une attention toute particulière sur le ronronnement du moteur pour déceler une éventuelle anomalie, l’eau doit être un peu fraiche pour prendre un bain ! . Sylvain vient nous rendre visite par la droite le temps d’une photo.

Vol de patrouille avec Sylvain
Vol de patrouille avec Sylvain

Et dans une brume maritime on aperçoit la cote Irlandaise, un ferry quitte le port de Wexford et nous prenons un cap au nord en évitant les zones de Dublin
Nous survolons les nombreuses parcelles d’exploitations agricoles, et nous constatons un respect de la nature ou chaque arbre est préservé même si quelquefois ils obligent des détours avec les machines agricoles.

Le port de Wexford
Le port de Wexford

Plus au nord ce sont les tour-bières qui recouvrent près de 16% du sol Irlandais et l’on utilise la tourbe principale-ment pour le chauffage domestique. On imagine bien la chaleur qui se dégage de la combustion de la tourbe dans ces maisons irlandaises avec une ambiance certainement très chaleureuse.

CFI tour d'Irlande 2016
CFI tour d'Irlande 2016

A 20h30, verticale Ballyboy airfield (EIMH) nous saluons la famille de Bernard Cullen en passage basse altitude avec un battement d’ailes puis nous atterrissons dans cet écrin de verdure avec quelques gouttes de pluie sur la verrière. Tous les avions sont maintenant installés devant la magnifique Ballyboy House et entourés par les animaux de la ferme.

Ballyboy airfield
Ballyboy airfield
Ballyboy house

Quelques échanges , amarrage des avions et séquence montage de tente sur cette pelouse verte gorgée d’humidité et nous nous dirigeons vers le hangar . Des tables biens dressées avec nappes blanches sont installées sous les ailes d’un vieux Piper

Bernard à la préparation du dîner
Bernard à la préparation du dîner

Bernard , son épouse, son fils et sa fille et amis sont là pour la préparation d’un dîner très convivial.
Bernard fait cuire les entrecôtes sur le grill devant nous . Nous dégustons cette viande sublime accompagnée de salade et de pommes de terre cuites en papillote au four . Tout le monde se régale . Autour de cette table, des discussions, des histoires d’avions bien sûr, de mécanique, des échanges sur notre formidable voyage de la journée, la tête encore dans les nuages.

Certains sont fatigués par ce long voyage depuis Popham. D’autres le smart-phone en main envoient des SMS pour rassurer leur famille. Patrick et moi avons la chance de partager la même passion avec nos épouses respectives Marie-Hélène et Marie-Claire.

Dîner

Nous voilà arrivés, dans cette ambiance entre amis ayant la même passion du voyage, avec ces petits avions et avec le plaisir de se retrouver autour d’une bonne table.
Nous devons tout ceci au Club Four-nier et à René bien sûr qui sans lui nous n’aurions pas connu de tels moments. Ces merveilleux avions aux longues ailes qui peuvent nous transporter loin à moindre coût nous a permis de développer ce goût pour le voyage.
Une pensée donc pour René qui aurait bien aimé être avec nous ce soir nous en sommes certains, Monique et sans oublier Michel et Béatrice durement cloués au sol à Grenoble ainsi que Michel à Fayence.
Nous partageons ce moment de bonheur avec vous !

Mardi 26 juillet, en route pour une visite de la ville de DUBLIN

Aujourd’hui la MTO est incertaine, nos profitons de cette journée pour faire une visite de la ville de Dublin. Mike et son ami Bernard ont organisé un déplacement en bus. Notre chauffeur sera Bobby. Le petit bus est vert, normal, nous sommes en Irlande tout est vert.

En bus pour Dublin
En bus pour Dublin

Nous sommes déposés devant le parc de Trinity Collège, la plus ancienne université d’Irlande fondée en 1592, elle abrite Old Library, l’une des plus anciennes bibliothèques d’Europe avec plus de 200000 ouvrages. Ensuite chacun se disperse dans la ville .
A quelques centaines de mètres The Temple Bar fondé en 1840, à la façade très fleuri, qui se situe dans le quartier Temple bar. C’est un lieu très visité par la jeunesse de tout pays ou l’on peut écouter la musique Irlandaise et bien sûr la Guinness est bien présente.

The temple bar
The temple bar
Visitors
Visitors

Dublin Castle qui était une fortification défensive, une résidence royale, une garnison militaire et maintenant l’emplacement de l’élection européenne présidentielle tous les 10 ans

Dublin
Dublin Castle
Dublin Castle

Saint-Patrick Cathedral, construite en 1220, est la plus longue église d’Irlande et une des structures les plus emblématiques de Dublin. Elle est le siège du culte anglican de l’église d’Irlande

Saint-Patrick Cathedral
Saint-Patrick Cathedral
Saint-Patrick Cathedral
Statue de Saint Patrick
Statue de Saint Patrick

Christ Church cathedral, fondée en 1030, est la plus ancienne structure de Dublin

Christ Church cathedral
Christ Church cathedral

Blarney Inn, ce pub typique irlandais situé en face Trinity Collège est le point de ralliement du groupe. Moment de détente avec l’incontournable Guinness avant le retour vers Ballyboy farm.

Blarney Inn

Mercredi 27 juillet destination cote ouest de l’Irlande

Mike décide de faire un vol en direction de Sligo. Après un décollage sur cette belle pelouse fraichement tondue de ballyboy airfield, nous survolons Lough Ramor un grand lac naturel de 740 ha situé près de Virginia.
Puis nous traversons une vaste région de lacs dans les comtés de Cavan et Leitrim et bientôt Sligo EISG en vue.

Lough Ramor lake
Lough Ramor lake
Lacs dans les comtés de Cavan et Leitrim
Lacs dans les comtés de Cavan et Leitrim

Le processus d’atterrissage en groupe est bien rodé maintenant, chacun s’aligne en file indienne, dans l’ordre défini, sur cette grande piste 29 de 1200 m bordée d’eau. Quel accueil, le contrôleur aérien nous a même allumé la piste. La rampe lumineuse d’approche est plantée dans l’eau. Le PAPI est en service ce qui nous permet d’ajuster notre plan de descente.
A peine les machines arrêtées sur le parking, panique générale du personnel d’aéroport, il faut vite déplacer les avions car l’hélicoptère de secours doit partir en urgence pour une intervention et nos avions légers auraient été probablement malmenés par le souffle des pales.

Sligo
Sligo airport

Après ravitaillement des avions, décollage et comme une volée de grands goélands nous nous enroulons en hippodrome au-tour du point de report BELTR au sud de l’aérodrome pour le regroupement de la patrouille.

Puis nous longeons la cote ouest , paysages sublimes d’une côte rocheuse balayée par les embruns, très découpée aux pentes abruptes, surprise ! une mouette rieuse surnommée D-KOHO s’offre même le luxe de faire un tonneau barriqué en dessous de nous, là juste devant les falaises, sans doute le plaisir du vol en toute liberté comme les oiseaux devant cette merveille de la nature.

La côte sud est plus plate, constituée d’un haut plateau désertique qui s’enfonce dans la mer. Au pied, sur la rive, des moutons paissent dans des pâtures quadrillées de pierres sèches et de ça et là des petites maisons à la façade blanche. On peut se poser la question mais de quoi vivent ces habitants ?: Probablement essentiellement de tourisme mais certainement aussi d’artisanat de la laine. Tout le long de la côte, on remarque une multitude de petites îles dans la solitude de l’océan quelquefois habitées

Aérodrome d'Inishmore
Aérodrome d'Inishmore

La patrouille se dirige maintenant vers 3 petites îles faisant partie des îles d’Aran. Le choix sera Inishmore la plus grande des 3 îles. Cette île de 14 km de longueur a une piste en dur de 390 m de longueur et de chaque côté il y a de l’eau. Il est nécessaire de s’appliquer sur les paramètres de l’avion pendant l’approche finale.

Le parking recouvert d’un épais manteau de mousse pose quelques problèmes avec des petites roues. Le sol est très souple.
A l’atterrissage D-EJRF a perdu une balancine droite ce sera le seul incident de notre périple, puis retour direct vers ballyboy farm.

Le D-EJRF a perdu une balancine droite
Le D-EJRF a perdu une balancine droite

Jeudi 28 juillet Visite des environs de Dublin

Comte tenu des conditions climatiques Mike nous organise une nouvelle visite, cette fois sur les sites historiques autour de Dublin.

Les ruines de Hill of Slane s’élèvent à 158 mètres et se situent au nord du village de Slane dans le comté de Meath près de la val-lée de Boyne.

Les ruines de Hill of Slane
Les ruines de Hill of Slane
Le château de Slane
Le château de Slane

Tara est la capitale mythique de l’Irlande située à 40 km au nord de Dublin. Son installation remonte au Néolithique

C’est à Tara qu’est située la confrontation entre Saint-Patrick et Loegaire, ceci représente le talisman de la pierre de Fal, symbole de la Souveraineté. Gordon et son fils tiennent cette pierre de Fal , soit disant symbole de la fécondité, à suivre…

Mais qu’ont-ils fait ces 2 là !!! , va-t-on pouvoir les ramener à la raison ?
Mais qu’ont-ils fait ces 2 là !!! , va-t-on pouvoir les ramener à la raison ?
La pierre de Fal
La pierre de Fal
Les pilotes Italiens venus en force
Les pilotes Italiens venus en force
Les 5 Français, ? Eugénio est venu avec nous !
Les 5 Français, ? Eugénio est venu avec nous !
Les 3 Anglais
Les 3 Anglais

Vendedi 29 juillet retour en Angleterre Eshott

Nous avons passer 4 bonnes soirées avec la famille Cullen à la ferme de Ballyboy, nous leur devons tous nos remerciements pour leur accueil très chaleureux dans cette ferme avec une ambiance aéronautique au milieu des animaux. MERCI
Aujourd’hui cap sur Eshott sur la côte Est de l’Angleterre près de l’Ecosse en passant par l’ile de Man.

La famille Cullen
La famille Cullen
Les heureux participants du tour d’Irlande 2016
Les heureux participants du tour d’Irlande 2016
Arrivée à Eshott, tous les RF sont alignés sur cette pelouse verdoyante
Arrivée à Eshott, tous les RF sont alignés sur cette pelouse verdoyante

Après un dîner dans un restaurant proche, conduits par quelques membres du club nous nous souviendrons bien du menu « full Chiken », un poulet entier avec ses pattes et son cou frit dans l’huile est arrivé dans l’assiette et du bruit ambiant d’un groupe de motards qui est venu passé la soirée dans ce restaurant.

Après une nuit très calme passée sous la tente , briefing habituel , Mike utilise un objet étrange pour décrire la navigation que nous allons faire aujourd’hui. Pas de difficulté apparente, pas besoin de GPS, on suit la cote Est jusqu’à Kirkby où se trouve un musée d’avions anciens.

Nous remercions Paul Kiddell , jeune homme responsable de l’aérodrome pour son accueil très chaleureux et sa gentillesse. Dès le décollage nous prenons un cap Nord Est vers Wark-worth et nous découvrons les ruines d’un château ancien.

Nous sommes bien à Eshott sur la cote Est de l’Angleterre tout près de l’écosse !
Nous sommes bien à Eshott sur la cote Est de l’Angleterre tout près de l’écosse !

WARKWORTH castle, sa date de fondation est incertaine: la tradition veut que sa construction remonte à l’époque du prince Henri d’Écosse, au milieu du XIIe siècle, mais il se peut qu’il ait été édifié par le roi Henri II d’Angleterre, lorsqu’il prit le contrôle des comtés du nord de l’Angleterre.
Après la prise de cap vers le sud pour un survol côtier à basse altitude nous passons sous le plan de descente des avions de ligne en finale sur Newcastle.

WARKWORTH castle,
WARKWORTH castle,

Les falaises de la côte Est de l’Angleterre sont surprenantes. De nombreux oiseaux jouent dans les courants ascendants, et on voit même un gros oiseau jaune aux ailes hautes venir ad-mirer de près ces falaises très abruptes; la patrouille se dis-perse un peu, certains volent au raz des vagues, d’autres préfèrent voler plus haut pour avoir une vue générale. Le temps d’un éclair un goéland est venu très près en face m’obligeant à piquer brusquement pour l’éviter. Ouf il est passé près juste au dessus !. C’est un risque de voler bas.

En approche à Kirkby nous atterrissons sur une piste non balisée qui ressemble plutôt à une grande prairie et l’attention devient plus importante en finale pour choisir le point d’aboutissement.
Nous voilà maintenant arrivés à Kirkby, la température est plus élevée et nous avons juste le temps de nous restaurer et de visiter le musée qui est une ancienne base de la RAF East Kirkby. Le méridien de Greenwich traverse cette piste.

Cette base a été ouverte le 20 août 1943 comme une base de commandement des bombardiers située non loin de RAF Coningsby. Les escadrons stationnés dans la base étaient le 57 et le 630. de 1943 à 1945.

On découvre de très belles restaurations dont le bombardier Lancaster NX611 quadrimoteurs vraisemblable-ment en état de fonctionnement pour roulage au premier plan dans le hangar.
La tour de contrôle est entièrement reconstituée avec des personnages et toute l’instrumentation, l’on entend les conversations du contrôle aérien

Avro Lancaster
Avro Lancaster

Samedi soir et dimanche 31 juillet retour en France

Kirkby vers Saltby, la plus petite étape de ce tour d’Irlande est le point du rassemblement CFI UK 2016. Nous sommes accueillis par Georges et sa charmante épouse qui nous a préparé des spécialités succulentes.

Nos remerciements très sincères pour l’accueil que nous avons eu à chaque étape et en particulier à notre ami Mike pour sa patience , la précision de son organisation.

De retour en France : West Mersea
Puis traversée maritime jusqu’à Calais pour le dédouanement. Prochain Voyage le Tour de France CFI 2016.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Comment