Le CFI

Objectifs

Les statuts du CFI lui assignent comme but principal

d’établir des liens amicaux entre passionnés des motoplaneurs Fournier, sans limite de nationalité.

Composé à la base de pilotes propriétaires de RF, le Club est ouvert aux véritables passionnés des machines de René Fournier, même s’ils n’en possèdent pas encore une.

Nos objectifs sont aussi :

  • d’entretenir la solidarité de cette grande famille internationale autour de René Fournier.
  • de représenter les intérêts des membres auprès des administrations nationales et de l’EASA.
  • d’aider les propriétaires à accéder aux pièces détachées indispensables.
  • d’informer la communauté sur les évolutions techniques et réglementaires les concernant.
  • de faciliter les ventes et achats des appareils.

et, par conséquent :

  • de permettre à chacun de maintenir la valeur dans le temps de sa machine.

L’histoire du CFI

Un beau jour de novembre 1989 à Lapalisse (Allier), quelques amis pilotes de Fournier décident de créer l’Association CFI, le Club Fournier International, sous l’impulsion de Jean Claude Boujon. A cette époque, l’Aéroclub de Lapalisse est présidé par le dynamique Jean Paul Citerne.  L’Aéroclub a déjà organisé deux rencontres amicales sur le thème des motoplaneurs RF. Le germe du projet de notre Club de propriétaires d’avions se trouvait à Lapalisse !

Après avoir édité une dizaine de « Rassemblements Internationaux Fournier » à Lapalisse,  le CFI s’est mis à vagabonder année après année au gré de la curiosité et de l’intérêt qu’il éveillait auprès d’autres Aéroclubs dans toute la France. Pour y avoir pris part de très nombreuses fois, nos amis pilotes de RF des autres pays Européens ont beaucoup apprécié la formule. Rien d’étonnant alors qu’ils aient eu envie de produire des Rassemblements annuels dans leurs pays respectifs. Ainsi aujourd’hui, les membres du CFI sont très heureux de passer l’été à voler et à visiter la France et les pays voisins dans une ambiance chaleureuse et amicale. L’ouverture de l’Europe a constitué une grande opportunité pour notre activité.

René Fournier raconte dans ses mémoires « Mon rêve mes combats » aux éditions Sier, qu’une première tentative de création d’un Club d’utilisateurs avait eu lieu en 1977 lors de la fermeture de son usine.  C’était une réaction spontanée et logique de ses clients qui étaient opposés à la disparition de la marque Fournier. Mais malheureusement, cette première tentative de lancement fit long feu. C’est donc avec enthousiasme qu’il approuva le lancement du CFI en 1989, second lancement qui fut cette fois-ci couronné de succès.  René Fournier est Président d’Honneur à vie du CFI.

Internationalisation

Le CFI ne serait pas aussi intéressant sans ses cousins des autres pays… Ainsi, dans les principaux pays qui disposent d’une flotte significative de Fournier, existent des CFI nationaux. Ainsi nous avons comme associations :

  • CFI Deutschland,
  • CFI Benelux,
  • CFI Italie,
  • CFI United Kingdom,
  • CFI Scandinavia.

Chaque entité dispose d’un Président propriétaire d’un RF. Il anime les activités dans son pays (rassemblement aérien, rallye, site internet, communication…).  Ces leaders sont invités annuellement à l’Assemblée Générale en France où se décide le calendrier des vols de l’année, notamment. Chaque année, il est demandé à chaque Président de surprendre les invités qui viendront en RF participer aux fêtes et aux vols prévus dans son pays. Ceci a permis de développer au fil du temps un tissu de relations chaleureuses et très appréciables  à l’heure européenne.  Le CFI a des membres bien plus lointains :

  • USA
  • Japon,
  • Afrique du Sud,
  • Brésil,
  • Australie,
  • Pologne.

Il faut admettre que nous ne les rencontrons qu’en d’exceptionnelles occasions, comme pour la fête des 50 ans de la marque à Gap Tallard en 2010 par exemple. La distance devient un grand obstacle pour leur rendre visite en RF… Mais heureusement, internet est apparu avec le siècle et cela a été très bénéfique pour nos relations avec tous ces amis lointains.

Print Friendly, PDF & Email