Vols au long cours

Les  « avions-planeurs » de René Fournier sont en majorité équipés de moteurs de faible puissance issus du VW de la Coccinelle. Cela n’a pas empêché des pilotes audacieux d’accomplir avec des raids remarquables. En voici quelques-uns :

1965

Record d’altitude, 11.200 m atteints, hélice calée, dans l’onde des Pyrénées en RF3 par Gérard Pic

Gérard Pic
RF-3

1968

Mira Slovak

Traversée de l’Atlantique Nord de Bonn à Santa-Monica (Californie) soit 13.000 km en RF4 (39 cv) par Mira Slovak (un pilote américain). Puis retour en Allemagne en 1969. Le plus petit avion à avoir jamais réussi un tel double exploit.

1980

Michael Schultz

Michael Schultz est un journaliste aéronautique allemand habitant la région de Hambourg. En 1980 il entreprend de rejoindre Oshkosh en traversant l’Atlantique Nord, à bord d’un RF5 (68 cv).

1981

Jack Lambie

Convoyage de 14 000 km, pour livrer un RF5b Sperber depuis la Californie jusqu’à Asuncion au Paraguay. Lors de la préparation de son vol, Jack Lambie prévoyait de croiser le grand cousin du Condor de Californie, celui des Andes. Il avait équipé son RF-5 de caméras automatiques, qui valurent de magnifiques photos avec plusieurs oiseaux, mais aussi de nombreux ennuis avec la police secrète Péruvienne. Reste quand même un vol de 10h30, entre Lima et Lapaz, avec traversée de la Cordilière des Andes.

2000

Originaire de Suisse, Gérard Moss est ingénieur en mécanique de formation. En 1983, il crée au Bresil  une société spécialisée dans la consolidation des exportations de soja et de fèves, afin de soutenir les petits producteurs. En 1983 toujours, il passe sa licence de pilote, et découvre les joies du ciel. Il entreprend alors un premier tour du monde avec son épouse Margi, et multipliera les périples. En 2001, il réalise pour la première fois de l’histoire, un tour du monde en monoplaneur, un RF10, et en solitaire.

Gérard Moss et Margi
Gérard Moss et son RF10 Ximago survolant les Rocheuses aux USA.
Bernard Chauvreau

Sans oublier les nombreux vols de convoyage de Bernard Chauvreau, vers l’Afrique à travers le Sahara et la forêt vierge.

Print Friendly, PDF & Email